top of page
François-Xavier Clément soutient le Lycée hors contrat Saint-Augustin

   Dans un monde déchiré par la déconstruction progressiste et la violence inéluctable causée par l’abêtissement généralisé, il peut paraitre ambitieux, voire un peu téméraire, d’ouvrir un lycée qui a pour finalité d’éduquer intégralement ses élèves.

   C’est pourtant l’urgence du moment. Nombreux sont ceux qui ouvrent des écoles primaires depuis plusieurs décennies, et il faut saluer leur courage. Moins nombreux, en revanche, sont les créateurs de collège. Mais nous en voyons fleurir ici ou là et nous nous en réjouissons. C’est un âge éminemment important pour bâtir une personnalité bien enracinée et élancée vers le Ciel.

   Plus rares encore sont ceux qui osent créer un lycée. C’est pourtant le temps du développement personnelle et passionnée de l’intelligence, c’est le temps des premières responsabilités, le temps des premières amitiés durables, le temps durant lequel l’intérêt pour une question peut devenir le chemin d’une vocation, c’est la rampe de lancement vers l’enseignement supérieur et vers l’engagement au service du bien commun.

   Alors je me réjouis que cette gazette me donne l’opportunité de vous encourager à soutenir le développement du lycée Saint Augustin par votre prière, vos propos, vos moyens et compétences.

> Découvrez notre projet pédagogique

bottom of page