top of page
besson article.png

Comment ne pas admirer les hommes qui nous ont précédés et qui ont bâti les cathédrales de notre pays ?

Comment ne pas se sentir tout petit devant ceux qui ont réalisé la conquête spatiale ?

Comment ne pas avoir envie d’imiter les premiers alpinistes intrépides qui ont gravi les plus hauts sommets de l’Himalaya?

 

Des exemples de Foi, d’intelligence, de qualités humaines qui semblent hors du commun et pourtant ces hommes ont vécu comme chacun de nous, avec peut-être une légère différence… celle d’avoir le désir de donner le meilleur d’eux-mêmes !

En lançant le Lycée Saint-Augustin notre ambition n’était pas très différente. Nous souhaitons en effet offrir aux garçons qui viennent ici, un cadre de vie pour apprendre à donner le meilleur d’eux-mêmes et ainsi les aider, en appui de tout ce qu’ils ont déjà reçu en famille, à devenir des hommes heureux et prêts à s’engager au service de la société et de l’Eglise.

Comment devient-on un homme, chrétien solide, dans notre société si déchristianisée, éclatée, désespérée ?

Les méthodes d’aujourd’hui sont les mêmes que de tout temps car malgré les évolutions de nos sociétés modernes l’être humain reste fondamentalement le même. C’est pierre par pierre que l’on construit des cathédrales, c’est pas à pas que l’on gravit des sommets, c’est petits efforts après petits efforts que l’on acquiert des connaissances, que l’on peut construire sa vie et faire avancer le monde.

Finalement nous ne demandons qu’une seule chose aux jeunes qui veulent venir au lycée : voulez-vous devenir meilleur ? Si oui, en avant ! Par les petits efforts du quotidien nous allons vous aider à devenir ce que Dieu attend de vous. Et cela passe par des choses en apparence insignifiantes : tenir correctement en ordre ses affaires de classe, son casier, apprendre ses leçons, lire, faire des exercices pour s’entraîner, prier avec application, jouer avec entrain, ne pas se laisse distraire par les écrans… Ce sont par ces petits actes répétés que la volonté se forge, que les bonnes habitudes s’ancrent, que les compétences s’acquièrent, presque naturellement. Tout cela est évidemment grandement facilité lorsque la famille vit dans cette même recherche de cohérence, dans une sobriété de vie qui recherche l’essentiel. Et l’essentiel est évidemment de désirer la plus exaltante des conquêtes, la plus belle des ascensions, la plus exigeante aussi des constructions : la sainteté !

 

C’est pourquoi le lycée s’est mis à l’école de Saint-Augustin : « Faites-moi la grâce de vous trouver Seigneur, et vous ayant trouvé de continuer à vous chercher encore. »

> Découvrez notre projet pédagogique

bottom of page